Carnet de voyage au Cambodge dans les pas d’André Malraux


Voyage, typographie & culture

 

 

 

Carnets de voyage

Carnets de voyage

De Angkor à Phnom Penh

Angkor, Cambodge

Fiche d’identité de La Voie royale

Nom du carnet de voyage : La Voie royale
A découvrir : Cambodge
Date de création : Avril 2004
Statut : Un site consacré à Angkor et au Cambodge en général; il tient son nom du roman d’André Malraux. Un moment rare: le premier lever de soleil 2004 sur Angkor Vat. Voir aussi le petit site dédié à Angkor.
Caractéristique: Il comprend également une section spéciale qui décrite l’action de deux ONG locales: pour un Sourire d’Enfant et Osmose.
Typo: Kabel de Rudolf Koch.

 

 

En savoir plus sur La Voie royale

Comme tout site sur le Cambodge, La Voie royale comprend une très belle section consacrée aux Temples d’Angkor.

Angkor, Cambodge

 

 

La Voie royale : Verbatim

Ailleurs Magazine (Escale du mois de juillet 2004)
Lever de soleil sur la mythique cité Khmer d’Angkor, au coeur de la jungle cambodgienne et visite du pays du sourire de la capitale Pnom Penh aux plages de Sihanoukville. Voilà ce qui vous attend sur ce très beau site. Si vous êtes équipés haut débit faites un passage du coté des vidéos et attardez-vous sur le projet PSE ( Pour un sourire d’enfant) qui mérite le soutien du plus grand nombre. A voir absolument !

Geo Magazine
GéoMagazineJean-Christophe présente le Cambodge "sous toutes ses coutures", en photos et en vidéos. Un beau site, qu’il serait regrettable de rater, notamment pour sa petite histoire d’Angkor, très bien documentée.

Uniterre (@@@@)
UniterreUn site qui réserve bien des surprises et est plus fourni qu’il n’y paraît, tel un meuble à tiroirs. Photos qui sont tout un voyage, dont celles impressionantes sur la découverte du temple d’Angkor. Présentation de l’assos. PSE Pour un sourire d’enfant.

Haut de page

Loup occitan

La Voie royale

Angkor, Cambodge

André Malraux au Cambodge. Une histoire qui a failli tourner mal et qui a donné un de ses plus beaux romans.

André Malraux
à Angkor