Visiter la Tour de Londres victime de la Marque Jaune


Voyage, typographie & culture

 

 

 

Bandes dessinées

Sites illustrés par des bandes dessinées

Tour de Londres

La tour de Londres

Fiche d’identité de la tour de Londres

Nom du site : La tour de Londres
A découvrir : Tour de Londres
Date de création : Avril 2002
Statut : Site consacré à la Tour de Londres illustrées de planches de Blake & Mortimer et autres BD.
Caractéristiques: Site hommage à Edgar P.Jacobs.
Typo: Lucida Blackletter de Charles Bigelow et Kris Holmes (1985)

 

La tour de Londres: Verbatim

Yahoo!
Référencé deux fois dans la rubrique ’Londres’ et la rubrique ’Blake et Mortimer’ de Yahoo! France (rien que ça) Yahoo!

Yahoo! France (Sélection du 1 août 2002)
Black sans Decker mais avec Mortimer: l’action se déroule de nuit, l’atmosphère est humide et malsaine, les hommes portent la moustache et d’étranges costumes... Non, il ne s’agit pas de SM mais d’une visite de la Tour de Londres avec Blake et Mortimer dans La Marque jaune. Si l’école de la ligne claire (E. P. Jacobs a travaillé avec Hergé) avait son équivalent sur le Web, nul doute que ce site en serait le chef de file. C’est en tout cas un superbe boulot, pour le fond autant que pour la forme. Pour un peu, ça donnerait presque envie de traverser le Channel pour y faire provision de pluie et de thé.

Site du Jour (23 mai 2003)
Site du JourNon seulement un plaisant divertissement, certaines bandes dessinées fourmillent de renseignements intéressants. La série Blake et Mortimer est de celles-ci. L’album choisi, en l’occurrence La marque jaune, les éléments graphiques soigneusement mis en place, elle devient un support idéal pour découvrir le monument le plus célèbre de Londres : sa Tour ainsi que le pont voisin, Tower Bridge. Le résultat est remarquable dans le fond comme dans la forme, pas très long mais pertinent et surtout très original. A visiter !

Haut de page

Loup occitan

La tour de Londres

La tour de Londres

Site ancien avec frames ne permettant pas le référencement de pages profondes.